• PIERRES PRECIEUSES ... DISPARUES

     

     

     De cette couleur, nous connaissons Le grand Condé :



    Pour en revenir à Marie-Antoinette, rappelons ici que la reine, lors de grandes occasions, accessoirisait ses tenues d'apparat avec quelques grosses pièces de la couronne :
    Dont le célèbre Sancy :




    Le diamant bleu, retaillé et devenu le Hope (nous en avons déjà parlé ici) :



    Mais aussi le De Guise et le Miroir du Portugal...aujourd'hui disparus.
    Il faut y ajouter les fameux Mazarins, numérotés et nommés comme tels, par exemple cinquième ou sixième (pour les deux plus gros en forme de poire).
    Grand collectionneur de pierres précieuses (notamment), le cardinal les avait offerts à Louis XIV.
    18 pierres d'exception : nombre d'entre-elles volées en 1792, retrouvées ou vendues par les gouvernements qui ont succédés à la Révolution

     

     

    Pour rester dans la noirceur, je vous propose alors ce magnifique et célèbre diamant noir.
    Pour le coup, cela ne me gênerait pas de le porter. Wink

    Surnommé le Black Orlov :

     

     

     

    « le HOPE, diamant bleu maudit...PORTRAIT EUGENIE »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,