• Mode au XIXè siècle

    Années 1870

     

    Femmes

    La traîne s’est peu à peu remontée sur les hanches pour devenir tournure qui sont ornées de rubans ou de dentelles.
    La silhouette se transforme radicalement au cours de la décennie, la traine remontant sur les fesses à mesure que la robe s’ajustera au corps oubliant de fait la crinoline.
    Les chapeaux redeviennent petits, ils sont surtout garnis de fleurs, de rubans ou de voiles et se portent penchés sur le devant.
    Les manteaux sont amples et longs sauf s’ils sont assortis à la robe alors ils sont au contraire ajustés.
    L’ombrelle reste un accessoire indispensable en été, même si sa taille se réduit.
      
     
    Hommes
    La tenue reste sobre mais gagne en ampleur.
    Les manteaux sont longs et larges.
    La cravate laisse place au nœud papillon.
    Le haut-de-forme est toujours de rigueur.
     
     
    Années 1880

     

    Femmes
    La broderie est très présente autant sur les jupes que sur les manteaux.
    Le drapé reste aussi très présent.
    Les chapeaux gagnent en extravagance à mesure que passent les tenues de la journée pour terminer avec des bords très larges et un panache en soirée.
    Les jupes sont coupées plates et les corsages se ferment en biais.
    Les gants qui se portent toute la journée sont simples et montant sur la manche, souvent rehaussés d’un bracelet.
    La montre est l’accessoire de la décennie, elle se trouve partout sur les bracelets,

    au bout d’une chaîne, sur le manche des parapluies, etc.

     
    Hommes
    Chez les hommes, c’est l’apparition du smoking qui révolutionne la mode. Tout en gardant un côté sobre voir strict au costume.
     
      
      
      
    « Mode à la Française XVIIIè siècleMadeleine VIONNET... la puriste de la Mode.. »