•  

     

     

    LE REGENT

    Tout cela pour dire qu'avant d'être impérial, ce célèbre diamant a été royal, puisque c'est Philippe d'Orléans, Régent de France, qui en a fait l'acquisition (au nom du jeune Louis XV).

    Cette pierre avait déjà été proposée à Louis XIV (en octobre 1714), qui n'avait pu l'acheter en raison de l'état catastrophique des finances à la fin de son règne.

    Ce diamant de 140,64 carats, acheté 2 millions de livres françaises en 1717 (à Thomas Pitt), était estimé à 6 millions de livres en 1719, et à 12 millions en 1791, lors de l'estimation des biens de la Couronne.

    A titre de comparaison, la fonte, en 1689, de la totalité du mobilier d'argent (soit 20 tonnes de métal précieux), n'avait rapporté à Louis XIV que 2 millions de livres.

    Le "Régent" (nom du diamant) a été utilisé par le jeune Louis XV dans une parure de diamants qu'il portait sur l'épaule, sur la Couronne de son sacre.
    Comme il a été dit Napoléon 1er l'a fait sertir sur la garde de son épée du sacre

    (mais il l'avait déjà fait alors qu'il était Premier Consul).

    Dégagé le 22 juin 1801 par le Consulat, le Régent est considéré comme talisman par Napoléon, qui le fait sertir sur la garde de son épée de parade de 1803, puis sur celle de l'épée du sacre de 1804. Puis enfin sur le pommeau du glaive impérail de 1812.

    Emporté par Marie-Louise en fuite le 29 mars 1814, il est rendu à Louis XVIII dès le 11 avril 1814. Il fut ensuite serti sur la couronne du sacre de Charles X (maintenant disparue), puis en pierre amovible, sur un bandeau à la grecque de l'impératrice Eugénie. Il est exposé, serti sur ce chaton amovible, dans la galerie d'Apollon, au Louvre.

    L'épée aujourd'hui exposée à Fontainebleau :

    Image

    Image

    Image

    Aujourd'hui, le Régent a été retiré de cette épée et est conservé au Louvre.

    Et plus tard, Eugénie l'a fait insérer dans la première version d'un diadème de diamants, appelé "diadème grec".

    Si vous voulez voir des photos des Regalia (instruments du sacre des souverains de France : épées, couronnes, etc.), vous pouvez aller sur mon site :

    http://souverainsdefrance.free.fr

    Et n'oubliez pas de consulter les "notes" explicatives sur les Regalia à l'époque impériale.
    Bonne visite.

     

    Voici son histoire

    " Le Régent,un des plus beaux diamants du monde, a une histoire intéressante et bien documentée. Il fut trouvé en 1701 à Golconde, dans la mine Partial ; à l’état brut, il pesait 410 carats. Il fut vendu tel quel à Thomas Pitt, alors gouverneur de Madras, pour environ cent mille dollars. En 1717, Pitt le vendit, toujours brut, à Philippe, duc d’Orléans et régent de France.Son prix s’était élevé à plus de six cent cinquante mille livres sterling. Il fut ensuite taillé en brillant à Londres et réduit à 140,5 carats. Il prit depuis ce moment le nom de Régent et fit partie du Trésor royal de France. Il figurait sur la couronne que Louis XV arbora lors de son sacre en 1722, et Marie-Antoinette le porta fréquemment comme bijou.En 1792, le diamant fut volé avec le Bleu de France et d’autres joyaux de la Couronne. Contrairement à bon nombre d’entre eux, on le retrouva rapidement.
    En 1797, il fut mis en gage par le gouvernement, mais racheté cinq ans plus tard. Pour son sacre en 1804, Napoléon Bonaparte fit sertir ce grand diamant dans la garde de son épée. Lors du couronnement de Charles X en 1825, le Régent ornait la couronne royale et il y resta jusqu’au jour où on le plaça sur le diadème de l’impératrice Eugènie. En 1887, les joyaux de la Couronne française furent vendus aux enchères, à l’exception du Régent qui prit le chemin du Louvre, où il se trouve encore aujourd’hui. Pendant la seconde guerre mondiale, on le dissimula dans du plâtre, derrière le marbre d’une cheminée duchâteau de Chambord. Après les hostilités, il a repris sa place initiale."

      

    (source : http://www.cofrase.com/triangledor/doss ... /diam1.htm)

      

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique