• La MODE VINTAGE

      

    La MODE VINTAGE

     

      

    L'époque victorienne

    L'époque victorienne au Royaume-Uni marque l'apogée de la révolution industrielle britannique ainsi que celle de l'Empire britannique. Bien que l'époque victorienne désigne les années de règne de Victoria Ire du Royaume-Uni, de 1837 à 1901, les historiens fixent généralement son début au Reform Act 1832. L'époque victorienne est précédée par celle de la régence anglaise et suivie par l'époque édouardienne.

    La Belle époque

    La « Belle Époque » est une expression née après la Première Guerre mondiale pour évoquer la période antérieure à la Grande Guerre et postérieure aux campagnes napoléoniennes, soit de 1890 à 1914. Dans cette désignation, il y a une part de réalité (expansion, insouciance, foi dans le progrès…) et une nostalgie. La réalité a en fait été enjolivée à cause du traumatisme de la Première Guerre mondiale.

    Le Vintage

    Le vintage est un anglicisme appliqué d'abord dans l'œnologie pour parler de millésimes, rapporté dans la mode depuis les années 1990. D'abord utilisé pour désigner les vêtements anciens de créateurs prestigieux (Chanel, Dior, Yves Saint Laurent, Hermès…), le terme s'est étendu à toute pièce d'occasion, datant au plus tard des années 1980, et reflétant un moment particulier de l'histoire de la mode du XXe siècle. La vogue du vintage est telle que le mot est désormais usité par extension pour toute pièce un tant soit peu rétro. Or, contrairement à la fripe où peuvent se mêler toutes origines, le Vintage est d'abord le reflet d'une authenticité, que ce soit par la marque, les techniques de couture, les tissus employés.

    La mode du vintage, débutée dans les années 1990, s'est développée mêlant fashionistas et antiquaires du vêtement. Lors d'une vente aux enchères consacrée à Paul Poiret en 2005, les prix ont atteint jusqu'à plus de 100 000 euros pour un manteau. Certaines grandes maisons de couture, attirées par l'aubaine, développent des collections de rééditions de leurs modèles (le smoking Yves Saint Laurent). Les grandes expositions consacrées à l'histoire de la mode ne désemplissent pas (par exemple, Balenciaga, une rétrospective présentée par le Musée des Arts décoratifs à Paris de juillet 2006 à janvier 2007). Cette vogue serait peut-être due à une réaction contre la massification de la mode.

    Les principales sources de vintage sont les puces, les boutiques spécialisées et les ventes aux enchères (classiques ou en ligne). Suivant la provenance, l'époque ou l'état du vêtement, les prix peuvent aller de quelques dizaines d'euros à des milliers. Les pièces les plus recherchées sont les pièces griffées, ou antérieures à 1950.


    Le shabby chic

    Le style a commencé en Grande-Bretagne et évoque le type de décoration dans les grandes maisons de campagne où sont usés et s'est évanouie chintz vieux sofas et des rideaux, la peinture ancienne et sans prétention de «bon» goût. The end result of shabby chic is to achieve an elegant overall effect, as opposed to the sentimentally cute Pop-Victorian. Le résultat final de shabby chic est de réaliser un élégant effet global, par opposition à la sentimentalement cute Pop-victorien. Neither is it an expression of caring for the environment through recycling, even though recycling old furniture and fabrics is an important aspect of it. Il n'est pas non plus l'expression d'une s'occupant de l'environnement par le recyclage, même si le recyclage des vieux meubles et des tissus est un aspect important de celui-ci.

    Le terme a été inventé par Le Monde des Interiors magazine dans les années 1980 et a depuis été utilisé comme nom pour une société américaine fondée par Rachel Ashwell.

    Shabby chic est également un terme général qui peut être utilisé pour désigner une personne qui est chic plutôt que de la mode, où leur style reflète la qualité par opposition à la nouveauté.

      

      

      

      

    « Chaussures du XVIIIè siècleChaussure du XVIIè siècle »
    Pin It