•  

     

    L'HISTOIRE DE LA PIN UP !!!

     

    Une pin-up est une femme dans une pose attirante ou « sexy » dont on accroche la représentation sur un mur, d'où l'expression anglaise de « pin-up girl » qui pourrait se traduire en français par « jeune fille épinglée au mur ».  

     

     

    La première utilisation du mot est attestée en 1941. Mais le concept apparaît plus tôt, au début du siècle, sous le nom de Gibson Girl (du nom de leur créateur) et ses variantes (« Pretty Girls », « Varga Girl », « Christy Girl », etc.). Les premiers « pin-up boys » et les dessinatrices (Joyce Ballantyne, Pearl Frush, Zoë Mozert...) ont également fait leur apparition.

     

     

     

    Femme fatale, poupée, sexe-symbole, la pin-up est représentée par ses créateurs comme la femme idéale[1]. Les pin-up, provocantes sans être vulgaires, apparaissent sur des magazines, journaux, posters, calendriers ou des « cartes d'arts », petites vignettes à collectionner qui ont aidé à la popularisation des pin-up.

    Histoire de la PIN UP

    On les retrouve dans les années 1970 dans les cabines des camionneurs sachant que, dès la Seconde Guerre mondiale, les équipages d'avions affichaient ces illustrations sur les carlingues de leurs avions. Elles sont maintenant recherchées par les collectionneurs.  

    Histoire de la PIN UP

     

    L'âge d'or des pin-up se situe dans les années 1940 et 1950, principalement aux États-Unis. On peut notamment citer Alberto Vargas ou Gil Elvgren, illustrateurs emblématiques de cette période. On assiste depuis quelque temps à un regain d'intérêt pour ces égéries des années 1950 avec l'arrivée de modèles célébrant cette époque.

    La mode, les magazines, les artistes remettent le style pin-up au goût du jour. Certaines modèles comme Dita von Teese font d'ailleurs de ce courant leur marque de fabrique.

     

    Histoire de la PIN UP

     

    Histoire de la PIN UP

     

     

     

    Pin It




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique