• Histoire de l'Entreprise Chanel

    Histoire de l'entreprise Chanel.

     

     

                                 Coco Chanel

     

     

      

      

    Gabrielle Chanel vit le jour à Saumur (Maine et Loire) le 19 Août 1883.

    Au décès de sa mère (elle avait alors 12 ans), elle fut abandonnée par son père. Elle passera sa jeunesse dans un orphelinat en Corrèze. A l’âge de 20 ans, elle entre en qualité de vendeuse dans un magasin de confection pour dames à Moulins (Allier).

    A cette époque, elle se sent attirée par la scène et fait ses débuts dans la chanson dans un café-concert de la ville en interprétant « Qui qu’a vu Coco ? » qui contait l’histoire d’un chien perdu. On prétend souvent que c’est à cette chanson qu’elle doit son surnom : mais c’est, aussi, le nom que lui donnait son père lorsqu’elle était toute petite. (« Coco Chanel, un parfum de mystère » par Isabelle Fiemeyer). En 1908, elle rencontre Arthur Capel dit « Boy » qui fût le grand amour de sa vie.

    Elle monte alors à Paris et le rejoint dans son appartement de l’avenue Gabriel. En 1909, elle installe son premier atelier de modiste dans une garçonnière du Boulevard Malesherbes. L’année suivante, grâce à Boy, elle s’installe dans des locaux beaucoup plus grands au 21 de la rue Cambon, dans le 1er arrondissement.

    A l'entrée, sur une petite plaque, on peut lire : "Chanel Modes". A l’été 1913 alors qu’ils séjournent à Deauville, Boy loue une boutique entre le casino et l’hôtel Normandy, Comme à Paris Coco est modiste (A cette époque , le terme de modiste désignait une créatrice de chapeaux pour dames) mais l’enseigne a changé avec son nom complet : GABRIELLE CHANEL. La boutique ne désemplit pas.

    C’est au début de l’été suivant pendant les derniers mois de paix qu’elle se lance dans la couture et s’attire rapidement une clientèle fortunée. Son ascension se poursuit malgré la guerre et, à la faveur d’un séjour à Biarritz, elle ouvre sa première vraie maison de couture. Suivant sa seule inspiration, elle raccourcit les jupes, supprime la taille en un mot libère le corps de la femme en modernisant l’habillement féminin. Elle lancera la mode des cheveux courts, popularisera le jersey et occupera jusqu’à 300 salariés avant de revenir à Paris s’installer au 31 rue Cambon.

    En 1921, elle lance sa marque de parfum. C’est à Ernest Beaux qu’elle confie la création de son premier parfum "CHANEL N°5". Créateur de parfum à la cour des tsars de Russie, Ernest Beaux présenta à Coco Chanel deux séries d'échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24. Elle choisit l'échantillon n° 5. A la question "quel nom allez-vous lui donner ?", elle répondit : "je lance ma collection le 5 mai, cinquième mois de l'année, laissons lui le numéro qu'il porte et ce numéro 5 lui portera chance". Coco Chanel affirmait que ce qui était à l'intérieur était beaucoup plus important que le flacon lui-même.

     Elle choisira donc un flacon tout simple en verre épuré et l'estampillera d'une étiquette noire et blanche. L'avant-gardisme artistique est tel, que l'objet sera exposé à New York en 1959 au musée d'art moderne et inspirera Andy Warhol dans une sérigraphie pop art.

    En 1954, lors d'une interview, un journaliste demanda à Marilyn Monroe ce qu'elle portait pour dormir, l'actrice répondit naïvement : « quelques gouttes de N° 5 ». Sans le vouloir, la déclaration de Marilyn fit un superbe slogan publicitaire. Quelle chance pour Chanel que Marilyn ait fait cet aveu car, depuis, le N°5 demeure le produit vedette de la maison. En 2004, Chanel déroule le tapis rouge et consacre au N° 5 un film publicitaire de 2 minutes (le plus long de l'histoire de la pub !) réalisé par Baz Luhrmann (à qui l'on doit "Moulin Rouge") et interprété par Nicole Kidman

    Jusqu'au début de la seconde guerre mondiale, la boutique Chanel tient bon et garde une certaine clientèle. Elle continue son ascension en habillant les stars d'Hollywood, Marilyn Monroe, Jackie Kennedy... Elle utilise pour ses créations des matières réservées jusque-là à la mode masculine. Elle impose le pantalon, le style désinvolte et les rouges à lèvres flamboyants. Mais sa liaison avec un officier de la Wehrmacht durant la guerre la fait passer à la limite du procès et lui fait perdre la confiance de ses clientes. Elle s'installe alors en Suisse, le temps de se faire un peu oublier.

    Elle rouvre sa maison de couture en 1954. Elle relance ses créations de tailleurs en maille et de sacs matelassés signés de ses initiales entrelacées et récupère petit à petit sa clientèle. Coco Chanel disparait en 1971, à l'âge de 88 ans. Depuis cette date c'est Karl Lagerfeld qui occupe le poste de créateur au sein de Chanel.

      

      

    sources :http://parfum-tpe.e-monsite.com/rubrique,histoire-de-chanel,246340.html

      

     

    « Histoire du rouge à lèvres »